En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, permettant notamment d'optimiser votre visite.

Pour en savoir davantage sur notre politique en matière de cookies


Comment fonctionne un SIG

Un SIG stocke les informations concernant le monde sous la forme de couches thématiques pouvant être reliées les unes aux autres par la géographie.
Ce concept, à la fois simple et puissant a prouvé son efficacité pour résoudre de nombreux problèmes concrets.


Références géographiques

L’information géographique contient soit une référence géographique explicite (latitude & longitude ou grille de coordonnées nationales) ou une référence géographique implicite (adresse, code postal, nom de route…).
Le géocodage, processus automatique, est utilisé pour transformer les références implicites en références explicites et permettre ainsi de localiser les objets et les événements sur la terre afin de les analyser.

Modèles de données vecteurs et raster

Les Systèmes d’Information Géographique exploitent deux différents types de modèles géographiques :

Le modèle vecteur
Dans le modèle vecteur, les informations sont regroupées sous la forme de coordonnées x, y.
Les objets de type ponctuel sont dans ce cas représentés par un simple point. Les objets linéaires (routes, fleuves…) sont eux représentés par une succession de coordonnées x,y. Les objets polygonaux (territoire géographique, parcelle…) sont, quant à eux, représentés par une succession de coordonnées délimitant une surface fermée.
Le modèle vectoriel est particulièrement utilisé pour représenter des données discrètes. 

Le modèle raster
Le modèle raster, quant à lui, est constitué d’une matrice de points pouvant tous être différents les uns des autres.
Il s’adapte parfaitement à la représentation de données variables continues telles que la nature d’un sol…
Chacun de ces deux modèles de données dispose de ses avantages. Un SIG moderne se doit d’exploiter simultanément ces deux types de représentation.


Représenter le monde réel

Représenter le monde réel





Deux types de modèles géographiques

Deux différents types de modèles géographiques

  • Rejoignez-nous
  • FaceBook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin
  • YouTube
  • RSS
  • arcOrama
  • arcOpole
  • ArcEduc
  • Paperli
© Esri France 2014 | Mentions légales | Powered by LD SERVICES with Isotools Studio | Emarketing by Pullseo Powered by Pullseo