Education et recherche
Depuis plus de 40 ans Esri est impliqué dans l’Education et l’Enseignement de l’Information Spatiale dans les Universités et Ecoles pour améliorer la connaissance du territoire, appréhender les changements climatiques, d’infrastructures, gérer les risques naturels, le développement économique…
Dans ces pages, vous trouverez toutes les informations relatives à l'offre d'Esri pour les Universités, l'enseignement supérieur, la Recherche, le primaire, le secondaire, mais également pour les bibliothèques et musées.

L'usage des SIG par le gouvernement, les collectivités locales et territoriales, les entreprises ou les établissements d'enseignement a connu une véritable explosion. Ce qui a engendré une forte demande de diplômés.
Des dizaines de milliers d'étudiants découvrent alors chaque année les SIG dans le cadre de leurs études, aux quatre coins du monde.




Universités, Enseignement Supérieur et Recherche
Les géographes ne sont pas seuls à reconnaître la puissance des SIG pour comprendre les phénomènes et événements observés dans le monde. Plus de 100 disciplines universitaires couvrant les principaux départements d'une université traditionnelle utilisent des outils SIG pour la recherche.

• L'agriculture de précision prend une importance grandissante
• La justice pénale utilise les Systèmes d'information géographique pour analyser les schémas des actes criminels
• Les écoles de commerce améliorent les techniques du marketing ciblé
• Les écoles de médecine suivent l'extension des maladies
• Les hydrologues cartographient la dispersion des toxines dans les eaux souterraines
• Les spécialistes des forêts gèrent plus efficacement leurs ressources

Un usage multiple des SIG par les responsables des services généraux :

• Sécurité des installations
• Cartographie des données sur la provenance des nouveaux étudiants et l’adresse des anciens élèves
• Télécommunications
• Gestion du parc immobilier et planning d’occupation du campus
• Suivi des déchets dangereux…




Ecoles du Primaire au Secondaire
La recherche de renseignements géographiques et les Systèmes d’Information Géographique sont des éléments importants pour l’accompagnement de l’enseignant, de l’élève et pour que les institutions répondent aux questions d’ordres courantes en intégrant des paramètres environnementaux (carte scolaire par exemple).
Le SIG peut aider l’apprenant de tout âge à comprendre le monde qui l’entoure. Le SIG aide les élèves et les enseignants à aborder l’analyse critique, l’interdisciplinarité, à n’importe quel niveau.

En classe à travers le pays et dans le monde entier, des éducateurs utilisent le SIG pour étudier des domaines aussi variés que l’environnement, l’histoire, la géologie et l’économie.

Esri France en collaboration avec des enseignants et des pédagogues travaille sur l’usage des SIG dans l’enseignement.




La parole aux petits et grands utilisateurs !

L’Ecole d’ingénieurs en sciences du vivant et de la Terre UniLaSalle nous décrit son initiation aux SIG à travers la démarche pédagogique et les outils mis en place.

La géomatique ne se réserve plus à un seul comité d’expert. Ses notions et ses outils peuvent être approchés par un jeune public, à condition que le mode de transmission soit calibré en conséquence. Tour d’horizon des pratiques autour des établissements scolaires.

Dans ce reportage, les enfants témoignent sur cette expérience qui leur a permis de découvrir les logiciels d’informations géographiques, mais aussi de créer leur propre Story Map permettant de valoriser leur quartier et l’environnement de leur école.




Bibliothèque et musées
Rendre l’information accessible est compréhensible est l’un des but des bibliothèques et musées où qu’ils soient.

Un SIG organise, analyse et présente l’information de façon à ce qu’elle permette de mieux comprendre un lieu ou un événement à travers le monde ou à proximité.
La connaissance de ses visiteurs est essentielle pour fournir de bonnes prestations. Les SIG aident les gestionnaires de bibliothèques à mieux comprendre les besoins de leurs adhérents, leur provenance afin de leur proposer des services plus adaptés.
Avec le SIG il est possible de cartographier les adhérents, savoir s’ils sont voisins, avoir des informations sur les familles avec enfants pour adapter les ouvrages du catalogue. Pour les bibliothèques mobiles le SIG peut permettre d’optimiser la tournée…

Les musées utilisent les SIG dans leurs expositions pour créer des cartes interactives illustrant les relations et les interactions entre les systèmes naturelles et la culture humaine.
Ces cartes dynamiques peuvent être associées à de la vidéo, à des animations et à d’autres média pour créer une expérience riche en pédagogie.
De plus les SIG peuvent être utilisés pour constituer des cartes de qualité à des fins d’impression.
Les logiciels SIG sont disponibles pour différentes plateformes, incluant les bornes, les applications web et les appareils mobiles.
Tous les produits ArcGIS ont des interfaces personnalisables et fonctionnent avec de nombreuses API (application programming interfaces) standards du marché.




Collections et Recherche
La localisation est un élément important dans une collection d’objets, elle ajoute des indices sur l’environnement, sur la provenance de l’objet et aide à l’identification d’autres objets trouvés à la même place mais à des dates différentes. Le SIG complète le système de gestion existant en fournissant à la fois des outils de géoréférencement et des outils d’analyse spatiale pour l’utilisation des données localisées dans la recherche et l’interprétation.

De l’archéologie à celui de la zoologie, les scientifiques utilisent les SIG pour :

• cartographier l’implantation des plantes et des animaux
• visualiser des données statistiques comme la concentration d’ozone ou les températures de la mer en surface
• prévoir l’emplacement de sites archéologiques et surveiller les événements géologiques comme les tremblements de terre et les irruptions volcanique





Faire parler le passé à travers les cartes !
Architecte devenu Directeur de recherche à la Maison des Sciences Humaines de Aix-en-Provence, Jean-Luc Arnaud avait un projet : recueillir grâce aux cartes historiques, le savoir du passé pour mieux comprendre le présent… A travers ce témoignage recueilli lors de la Conférence Francophone Esri, il partage avec nous ses travaux.


Portulans, à l'origine des carte marines
Directeur des plans et cartes de la BNF, Jean-Yves Sarazin, est venu partager sa passion des cartes anciennes lors de SIG 2016. Il était responsable de plus d’1 million de documents anciens et modernes. Un retour dans le passé qui fait avancer nos recherches sur la compréhension du monde à venir…



Quelles solutions pour vous ?




Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour illustrer tout le potentiel que représente l'Information Géographique et vous accompagner, alors contactez-nous dès maintenant à l'aide de ce formulaire, nous vous répondrons très vite !