Mise à jour de Décembre 2016

La dernière mise à jour d’ArcGIS Online a eu lieu le 14 Décembre 2016 et propose différentes nouveautés et améliorations. Des modifications ont notamment été apportées pour l’hébergement des couches web, pour les modèles d’applications configurables, mais également pour l’administration du portail.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter les détails des nouveautés d’ArcGIS online sur l’aide en ligne.


L'administration du portail


Les administrateurs du portail peuvent maintenant attribuer un niveau, niveau 1 ou niveau 2, aux nouveaux membres du portail. Les niveaux permettent aux organisations de contrôler les privilèges qui seront accordés aux utilisateurs.
Les membres de niveau 1 peuvent voir le contenu qui a été partagé avec eux, mais ne peuvent pas créer, posséder ou partager du contenu.
Les membres de niveau 2 peuvent voir, créer, et partager du contenu dans la limite des droits qui leur ont été attribués par l’administrateur.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la page sur les différents rôles et privilèges de l’organisation.

Les administrateurs peuvent également changer le nom court de l’organisation dans la rubrique modifier les paramètres. Attention toutefois, ce changement est permanant et est irréversible. De plus, certaines URLs devront être mises à jour manuellement, comme par exemple celles des applications créées avec Web AppBulder for ArcGIS et qui sont hébergées sur le portail de l’organisation.

Les organisations ont des paramètres de sécurité additionnels pour permettre l’accès au portail. En configurant une liste d’URL redirigées, l’organisation peut autoriser à ses membres qui utilisent un login d’entreprise l’accès au contenu sécurisé dans les applications web hébergées sur d’autres portails.


Visionneuse de Carte


La visionneuse de carte vous permet de créer des cartes, de les modifier ou encore d’effectuer une analyse des données. Différentes améliorations ont été apportées à cette visionneuse :


L'utilisation d'Arcade

L’utilisation d’Arcade comme langage de script est proposé dans cette mise à jour. Vous pouvez écrire un script en Arcade, modifier ou choisir des scripts personnalisés en Arcade lors du choix de la symbologie ou de l’étiquetage de vos couches d’entités dans la visionneuse de carte. Par exemple, un script écrit en Arcade peut être utilisé pour trouver l’évolution moyenne au cours d’un trimestre du nombre d’employés dans différentes localisations d’une entreprise. L’évolution peut alors être représentée sur la carte pour chaque emplacement de l’entreprise en utilisant un symbole dont la taille dépend de cette évolution.



N’hésitez pas à aller voir Arcade help si vous avez besoin d’information sur ce langage.


Les autres améliorations de la visionneuse de carte :

Table attributaire :

Vous pouvez maintenant modifier ou supprimer des attributs directement depuis la table attributaire. Vous pouvez également visionner et modifier toutes les pièces jointes.

Animation temporelle :

Lorsque vous avez enregistré une web map contenant une échelle de temps, vous pouvez choisir de commencer l’animation depuis la position temporelle sauvegardée.

Heure de début d’itinéraire :

Vous pouvez maintenant calculer des itinéraires en choisissant une heure de départ spécifique et obtenir des itinéraires qui varient en fonction de votre heure de départ. La feuille de route contient également l’heure d’arrivée et de départ aux différents points d’arrêts ainsi que des informations concernant le trafic.



WMTS

Lorsque vous ajouter une couche WMTS à votre carte, si la couche n’a pas le même système de coordonnées et le schéma de tuilage que votre carte actuelle, vous pouvez maintenant choisir d’ajouter la couche en tant que fond de carte et choisir un schéma de tuilage.


Visionneuse de scène


La visionneuse de scène vous permet de créer et de modifier des scènes 3D. Voici la liste des nouveautés pour cette visionneuse :

Les nuages de points peuvent maintenant être visualisés grâce à un nouveau type de couche : la couche de scène nuage de points. Celle-ci est optimisée pour une visualisation rapide de plusieurs types de données comme celles des capteurs 3D et notamment du LiDAR.
Vous pouvez ainsi visualiser des nuages de points lidar volumineux matérialisant des bâtiments, surface au sol, couvert forestier, ouvrages d’art etc.

Les couches de tuiles vectorielles peuvent maintenant être utilisées en 3D, permettant un affichage beaucoup plus rapide et fluide. Elles peuvent être ajoutées à vos scènes en tant que couches opérationnelles ou bien fonds de plans.

Une nouvelle galerie est disponible dans la visionneuse de scène avec des marqueurs 2D et des symboles d’objets 3D. Les symboles peuvent être réalistes ou stylisés et concernent les objets concernant le transport, les arbres, la rue mais également des icônes thématiques.



De nouveaux styles basés sur les attributs sont disponibles pour la visualisation d’une couche de points. Par exemple, si vous avez la population en tant qu’attribut numérique dans votre couche d’entités ponctuelles représentant les villes majeures, vous pouvez visualiser vos données avec des tailles et couleurs de symboles proportionnels à la valeur de la population.



L'analyse


ArcGIS Online propose de nouveaux outils d’analyse que vous pouvez utiliser sur vos données (selon vos privilèges) et qui sont disponibles via le bouton analyse dans la visionneuse de carte.

Un nouvel outil « joindre les entités » vous permet de transférer les attributs d’une couche ou d’une table vers une autre couche en se basant sur des informations spatiales ou des relations entre attributs.



Voici quelques exemples d’applications de cet outil :

  • Ajouter des informations démographiques à vos données
  • Identifier les installations les plus proches d’une localisation précise
  • Déterminer le nombre de résidences qui se trouvent dans des zones inondées
  • Identifier des habitats communs à différentes espèces

Un nouvel outil « Trouver des points aberrants » a été ajouté pour pouvoir repérer sur une carte très facilement les valeurs spatiales aberrantes présentes dans vos données.



Vous pouvez utiliser cet outil pour identifier des entités qui ont des valeurs significativement différentes des autres entités voisines. Cet outil vous permet de répondre à de nombreuses questions telles que :

  • Où se situe la frontière la plus marquée entre richesse et pauvreté dans la zone d’étude ?
  • Y a-t-il des magasins qui ont des difficultés avec leurs ventes alors que les magasins autour ne rencontrent pas ce problème ?
  • Y a-t-il des pays en Europe où l’espérance de vie est significativement plus faible que pour les pays voisins ?

Planifier des itinéraires, trouver le plus proche, relier les origines aux destinations, sont des outils qui ont maintenant la capacité de sauvegarder leurs résultats en tant que couche d’itinéraires. Cela vous permet de partager des itinéraires avec d’autres membres de votre organisation.


Les couches web hébergées


Quand vous publiez des données sur votre portail ArcGIS Online, elles y sont stockées en tant que couches hébergées, et cela vous permet par la suite d’y avoir accès depuis toutes vos applications mobiles ou bureautiques, du moment que vous avez accès à internet. Vous pouvez également en contrôler l’accès et le partage. Voici les améliorations qui ont été apportées à cette fonctionnalité :


Des vues multiples pour les couches hébergées :

Vous pouvez maintenant créer des vues multiples pour vos couches d’entités hébergées. Cela vous permet de publier les données une seule et unique fois, et ensuite de créer des vues personnalisées pour chaque type d’audience. Les vues ont pour référence la même couche (c’est-à-dire la couche publiée à la base) mais peuvent offrir différentes capacités ou différents filtres :



Vous pouvez par exemple partager votre couche d’entités hébergée pour le grand public avec un accès en visualisation uniquement et utiliser une autre vue qui permet la modification des données que vous pourrez partager avec votre équipe. Comme les données partagent la même source, seuls les utilisateurs autorisés accèderont aux modifications.


Autres améliorations pour l’hébergement des couches :

  • Vous pouvez publier des couches WFS hébergées depuis une couche d’entités hébergée existante.
  • En version beta : vous pouvez maintenant publier des couches de scènes hébergées depuis des couches d’entités hébergées. Pendant la phase de test, aucun crédit ne sera consommé lors de la publication ou l’hébergement des couches des scènes à partir des couches d’entités hébergés.
  • Vous ne pouvez plus supprimer la donnée source des couches web hébergées à moins que vous ne supprimiez d’abord la couche web hébergée.
  • Des rapports sur le stockage sont maintenant disponibles pour les tuiles vectorielles et les scènes.

Les modèles d'applications configurables


Les modèles d’applications configurables permettent de créer rapidement et facilement une application à partir d’une web map et ce sans avoir besoin d’écrire une seule ligne de code. Voici les nouveautés de cette fonctionnalité :

Le volet configuration de l’application a été repensé. Les différents paramètres apparaissent maintenant comme des onglets en haut de l’écran.



Des améliorations ont été apportées aux modèles Visionneuse de base, profil d’élévation, outils cartographiques et ils peuvent maintenant supporter différentes mise en page.

Le modèle Crowdsource Polling permet dorénavant l’utilisation d’une URL en paramètre pour ouvrir l’application sur une entité spécifique. Les commentaires sur les entités peuvent maintenant inclure des pièces jointes comme des images ou des documents.
Des nouveaux paramètres de configuration ont été ajoutés au modèle Crowdsource Reporter donnant plus de contrôle sur le texte et l’apparence de l’application. Des paramètres de configuration ont également été ajoutés pour restreindre les lieux où les rapports peuvent être soumis et permettre aux reporters de mettre à jour ou de supprimer leurs rapports. Les commentaires sur les rapports peuvent de plus inclure des pièces jointes comme des images ou des documents.


Story Maps


Les Story Maps vous permettent de réaliser des récits cartographiques à l’aide de cartes, de textes narratifs, d’images et de contenus multimédia. Elles vous permettent facilement d’exploiter le pouvoir des cartes et de la géographie pour raconter vos histoires. Voici les nouveautés apportées à cette application :

Les Story Maps au format Story Map Journal et Story Map Seriespermettent maintenant de charger directement les images depuis votre ordinateur dans votre Story Map. C’est le moyen le plus simple et le plus rapide pour ajouter vos images.



Les images téléchargées sont automatiquement optimisées pour obtenir la meilleure performance et sont stockées directement dans la story, et non pas en tant qu’item de votre portail. Vous n’ayez de plus plus besoin de publier en public vos images lorsque votre story est dédiée à un usage interne uniquement.


Web AppBuilder for ArcGIS


Web AppBuilder for ArcGIS vous permet de créer rapidement et facilement des applications HTML/JavaScript responsives design à l’aide d’une liste de widgets prêts à l’emploi. Vous pouvez personnaliser le style de votre application avec des thèmes configurables et vous pouvez héberger votre application en ligne ou sur votre propre serveur.
Des améliorations sur les widgets disponibles dans le WebAppBuilder ont été apportées telles que :

  • Le widget Ajouter des données propose maintenant d’ajouter des couches depuis des fichiers en local sur votre ordinateur au format shapefile, CSV, GPX, et GeoJSON.
  • Le widget Fond de cartes propose une nouvelle option pour synchroniser automatiquement le contenu de la galerie en fonction des paramètres des fonds de carte du portail de l'organisation. Il permet également d'importer des fonds de cartes depuis un groupe.

Pour consulter la liste détaillée des améliorations concernant Web AppBuilder for ArcGIS, vous pouvez vous reportez à l’aide en ligne Web AppBuilder for ArcGIS


Le contenu d'ArcGIS Online


Liste à puces

  • Les fonds de plan vectoriels ne sont plus en version Beta et sont disponibles pour les web maps et les applications.
  • World Imagery basemap a été mis à jour avec l’imagrie de DigitalGlobe.
  • De nouvelles frontirères ont été ajoutées dans le living atlas.
  • Les données démographiques ont été mise à jour pour de nombreux pays tels que : La Belgique, le Canada, La Chine, la France, l’Allemagne, l’Italie, la Russie…

L'accès au portail


Il est possible d’utiliser son compte Facebook ou Google+ pour se connecter à un portail d’une organisation. Une fois que les membres ont créé leurs comptes, ils peuvent se connecter à leur organisation via les réseaux sociaux. En parallèle, les administrateurs du portail peuvent autoriser l’accès au portail via les réseaux sociaux.


Pour plus d'informations


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter cette page.