Un logiciel SIG est un système informatique de matériels, logiciels, données et workflows permettant de collecter, stocker, analyser et diffuser des informations aux quatre coins du globe. Un Système d’Information Géographique (SIG) est un système avec lequel les utilisateurs interagissent pour intégrer, analyser et visualiser les données géographiques, identifier les relations, les schémas et les tendances et apporter des solutions aux problèmes. Chaque logiciel SIG représente généralement des informations sur les cartes sous la forme de couches de données utilisées pour l’analyse et la visualisation.
 
De nombreux spécialistes considèrent la technologie SIG (Système d’Information Géographique) comme l’une des technologies de l’information les plus performantes car elle vise à intégrer des connaissances provenant de sources multiples et crée un environnement plurisecteurs idéal pour la collaboration.
 
De plus, le SIG séduit les nouveaux utilisateurs par son côté intuitif et cognitif. Il réunit un environnement de visualisation performant et une puissante infrastructure d’analyse et de modélisation spécialement adaptée à la géographie.
Cette combinaison a permis de concevoir une technologie scientifique, éprouvée et accessible à différentes cultures, classes sociales, langues et disciplines.
 
Pour mettre en oeuvre cette vision, un SIG doit proposer plusieurs volets pour afficher et manipuler les informations géographiques :

  • Le volet géodonnées : un SIG correspond à une base de données spatiales contenant des jeux de données qui représentent des informations géographiques selon un modèle de données SIG générique (entités, rasters, attributs, topologies, réseaux, etc.).

  • Le volet géovisualisation : un SIG est un ensemble de cartes intelligentes et de vues qui montrent des entités et leurs relations à la surface de la terre. Il est possible d’élaborer différentes vues cartographiques des informations géographiques sous-jacentes, qui s’utilisent comme des « fenêtres ouvertes sur la base de données géographique » afin d’effectuer des requêtes, des analyses et de modifier les informations géographiques. Chaque SIG intègre plusieurs applications cartographiques bidimensionnelles (2D) et tridimensionnelles (3D) offrant une gamme complète d’outils permettant de traiter les informations géographiques à l’aide de ces volets.

  • Le volet géotraitement : un SIG comprend des outils de transformation des informations qui produisent des informations à partir des jeux de données existants. Les fonctions de géotraitement partent des informations contenues dans les jeux de données existants, appliquent des fonctions analytiques et écrivent les résultats dans de nouveaux jeux de données.
    Le géotraitement implique la possibilité de programmer votre travail et d’automatiser les workflows en constituant une séquence ordonnée d’opérations.

Ces trois volets du SIG sont représentés dans ArcGIS® d’ESRI® par le catalogue et la géodatabase (un SIG est un ensemble de jeux de données géographiques), la carte (un SIG est une vue cartographique intelligente) et la boîte à outils (un SIG est un ensemble d’outils de géotraitement).
Ensemble, ces trois éléments constituent le noyau d’un système d’information géographique complet et sont utilisés à différents niveaux de toute application et logiciel SIG.


Découvrez nos solutions